01/02/2011

La laïcité et les enseignants

eleves de Roullens(M. Lombarde)0001.jpg

Les querelles intestines semblent s’apaiser. La construction de la maison d’école et de la mairie est effective. A l’aube de la rentrée 1886, les enfants du village vont pouvoir  aller à l’école dans un établissement mieux adapté et plus salubre. (L’indép du 28 juin)

Loi Goblet : La loi du 30 octobre 1886 redéfinit l’organisation de l’enseignement  primaire et voit apparaître les écoles maternelles. La loi du 19 juillet 1889 met en place la laïcité du personnel enseignant et leur rémunération est assurée par l’état. Avant cette date, leur traitement était fixé par le conseil municipal et payé par les deniers de la commune. Puis vint la loi instaurant la séparation des églises et de l’état celle du 9 décembre 1905 aboutissant à l’école laïque, celle de la République.

Photo de Gonzalez Canada.jpgRéparations : Les années passent et il existe toujours des soucis d’entretien. Le 25 janvier 1909 Monsieur l’Inspecteur d’académie interpelle Mr le préfet sur l’état de l’école du village. Depuis sa construction en 1886 « la maison d’école a été mal entretenue » De nouvelles réparations sont à prévoir : la toiture est en mauvaise état, les portes doivent être repeintes, les tapisseries renouvelées. Le devis estimatif s’élève à  200F. Une subvention de 100F a été demandée sur les fonds du  département et une somme de 100F a été prélevée sur le budget primitif pour effectuer ces travaux d’urgence. (Archives départementales 2op2641)

Les enseignants : En 1914 c’est Mr Lombard qui a dispensé son savoir aux enfants du village quelques décennies plus tard Mr Juvenel Lucien a pris le relais et ce pour une période 22 ans, de 1923 à 1945. En 1939 il était aussi secrétaire de mairie. A ce moment là, le village comptait 297 habitants et plusieurs commerces y étaient installés : une épicerie tenue par Mme Vve Pébénard, une forge par Mr Fages Louis et un café exploité par Mr Gironce Bapt. Le maire était Mr Limousis Pierre et son adjoint Mr Sourgnes Jacques. (Archives départementales de l’Aude 18 Per 31)

Depuis 1945 les instituteurs se sont succédé. Certains sont restés en poste plus longtemps que d’autres : Mme Bergloz 5ans de 1949 à 1954 ; Mr Pélix Henri de 1960 à 1966 ; Mme Lloze Raymonde de 1970 à 1976 ; Mr Combes Gilbert 24 ans de 1978 à 2002 et Melle Zattarin Marie-Jeanne 31 ans de 1979 à 2010. Marie-Jeanne va fermer les portes de cette école et ne connaitra pas la nouvelle structure. Elle part à la retraite.   

Les aménagements : Depuis 40 ans cette école a subi beaucoup de modifications dues à la progression constante de l’effectif. En 1979 la création  d’une seconde classe a été nécessaire. L’informatique est arrivée à l’école.

Les deux enseignants restés en poste le plus longtemps ces dernières années se souviennent et ont bien voulu livrer leurs meilleurs moments. Deux autres rendez-vous sont donc programmés avant la présentation de la nouvelle école.

article publié le 19 juillet 2010

17:20 Publié dans patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : les enseignants