26/12/2011

« Le Petit Peuple d’En Bas » raconté dans « En Avant »

 IMG_1791.JPG

 Ouf ! Enfin les valises sont posées, rangées, hissées sur la plus haute étagère. Oh ! Sans doute pas pour très longtemps car Anne a décidé de parcourir le monde avec son « Petit Peuple d’en Bas ». Vendredi dernier Anne Sarda, plasticienne, Pascal Fruchon, auteur, présentaient un nouveau recueil « En avant » qui retrace la vie du petit peuple d’Anne.       

D’en Bas : Qui n’a pas trouvé, un jour, sur la plage des bouts de bois en déshérence, et minutieusement les a ramassés, les a rangés, puis faute d’imagination, les a contemplés une dernière fois et les a utilisés tout bêtement dans le foyer du barbecue.

IMG_1751.JPGSacrilège ! Anne les collecte, les trie, les brosse, les huile, les assemble et les expose.

Voilà comment après de longues heures passées ces petits bouts de bois vont s’encanailler dans une seconde vie. IMG_1754.JPG

Rayonnante Anne Sarda ajoute : « Ils arrivent sur nos plages, ils sont en marche, et cherchent un lieu d’accueil » 

Dame nature a bon cœur.

D’en haut : Après toutes ces transformations c’est devenu un peuple affranchi avec leur droit de l’homme et du citoyen.  NCopie des droits de l'homme.JPGormal qu’il vadrouille un peu partout sur le territoire sans être inquiété. Maintenant avec leur nouvelle identité, il rencontre même le peuple d’en haut. De Malves à La Roche sur Foron en passant par Paris ces petits bonshommes en ont vu du monde mais aucun d’entre eux n’a soufflé mot de leur rencontre.  

RESF : Anne et Pascal avaient convié à leur vernissage les membres de Réseau Education Sans Frontières RESF et leur ont remis gracieusement cent ouvrages pour les Sans Papiers. IMG_1799.JPG

Ravis et émus de cette offre, les bénévoles de cette association les ont remerciés pour leur geste et les ont assurés que le produit de la vente de ces ouvrages servira à les aider dans leurs démarches.

Lors de leur prochain concert de soutien à Leuc le 25 Mars, ce livre sera à la vente.

Et de conclure « le petit peuple d’Anne Sarda tend la main à RESF »

Il faut préciser que ce petit peuple n’est pas à vendre, il est à contempler et il s’agrandit tous les jours un peu plus. Qui sait, un jour peut-être, Anne établira un certificat d’hébergement bien ficelé permettant à ses créations de trouver un nouveau foyer. Rien n’est fait mais elle y réfléchit.

IMG_1756.JPGIMG_1750.JPG