28/07/2014

L’arrivée du facteur.

cartes%20postales0003(1)[1].jpg

Roullens dans les années 50

Raymond Falandry, voilà un nom qui est revenu sur toutes les lèvres des anciens quand il s’est agi d’évoquer la poste et le nom des rues. C’était le facteur qui passait dans le village. En ce temps là dans les années 50-60 les facteurs connaissaient tous les habitants. Le nom des rues n’existait pas.

Peu importe Raymond trouvait toujours les destinataires et puis il était sympa Raymond, tout le monde en garde un excellent souvenir. Vêtu d’une grande cape et d’un képi, il venait avec son vélo de Preixan et passait par la campagne de Gaubil puis desservait les différentes campagnes sur son passage et terminait par Roullens.

Juliette Rives et Henriette Thomas se sont souvenues :

« Il n’omettait pas de proposer ses services, vous pouviez lui donner des chaussures à ressemeler il les déposait chez le cordonnier de Preixan et nous les ramenait».

« Quand il avait une lettre dans sa sacoche d’Antoine, militaire en Algérie, il venait la porter très vite et en priorité à sa mère Amélie Thomas» 

La création du service postal remonte à juin 1829, à ce moment là, le facteur rural effectuait sa tournée tous les 2 jours. Ce ne fut qu’en 1863 que ce dernier passa quotidiennement dans les campagnes.

Dans un prochain article l’attribution des noms d’aujourd’hui sera dévoilée. A suivre....

cartes postales0005.jpg

Commentaires

Bjr,

N'étant pas originaire du village, je trouve ce dossier très intéressant.
Je trouve que c'est une excellente idée.

Merci.

Écrit par : DEMARET Eric | 29/07/2014

Les commentaires sont fermés.